Menu Fermer

Comment résilier son assurance auto ?

Sommaire:

La résiliation d’un contrat d’assurance auto peut se faire de diverses manières. Cependant, il faut noter que pour résilier une assurance auto, il faut prendre en compte la nature de votre contrat. Quelles sont les étapes à suivre pour résilier votre assurance auto ? Continuez de lire la suite de l’article pour en connaître davantage.

Résilier une assurance auto : qu’est-ce que c’est ?

Tout comme les contrats bancaires, ceux des assurances sont aussi conçus dans le but d’être reconduits à la fin. La résiliation d’une assurance auto passe avant tout par le choix de vos pneus. Toutefois, selon la loi, il est possible de mettre définitivement fin à un contrat d’assurance auto. Retenez qu’en cas de résiliation d’assurance auto, les principes diffèrent du côté des deux parties : l’assuré et l’assureur.

Dans le cas où la résiliation du contrat est une décision initiée par l’assuré, alors l’assureur peut finir à tout moment avec le contrat sans pour autant qu’une pénalité ne lui soit appliquée. Cependant, lorsque c’est votre compagnie d’assurance qui décide de résilier votre assurance auto, dans ce cas il va falloir que cette dernière donne les raisons de sa décision.

Dans ce cas de figure, la résiliation peut se faire suite à un sinistre, lors d’un non-paiement de cotisation, etc.

Qu’entendez-vous par résiliation d’assurance auto pour changement de situation ?

Lorsque vous vous retrouvez dans certaines situations, vous avez la possibilité de résilier votre contrat d’assurance auto, et ce même avant un an d’inscription. Cela peut être pour des raisons de déménagement, de changement de régime matrimonial. Votre contrat peut être résilié dans le cas où vous souhaitiez ouvrir un garage auto, de décès ou d’augmentation de prime.

Lorsque votre contrat date d’au moins un an, vous avez la possibilité de rompre avec ce dernier. Vous n’aurez même pas besoin d’émettre des raisons, et cela sans que vous n’ayez à dépenser le moindre centime.

Fin de contrat en cas de décès du souscripteur

Dans le cas où l’assuré meurt, alors la convention est immédiatement transférée à son héritier. Pour que cela soit possible, celui-ci a l’obligation de prévenir la compagnie d’assurance afin de demander la résiliation du contrat. Cela doit se faire dans un intervalle de 3 mois.

Résiliation suite à une augmentation de prime

Lorsque vous êtes face à une augmentation de primes en fonction des taxes, il vous est permis de résilier votre contrat d’assurance auto. Autrement dit, si vous êtes face à ce genre de situation, vous pouvez mettre fin à la convention.